L'Ecrin Blanc est la première chasse au trésor conçue par Claude Delin. Elle se présente sous la forme d'un livre, au format papier ou numérique, qui pouvait être acheté via le site Internet dédié à la chasse mais qui est désormais indisponible. Au format visiblement inspiré de la Chouette d'Or, la chasse se compose de 10 énigmes comportant chacune une partie textuelle et une partie visuelle, la résolution de ces énigmes amenant à localiser l'emplacement exact du trésor. A noter que la découverte n'est pas nécessairement physique sur le terrain puisque l'envoi de l'emplacement précis suffira à être déclaré vainqueur. Le lot de cette chasse est un coffret gravé main contenant un diamant, le tout étant estimé à environ 2000€ (l'auteur se réserve le droit d'augmenter le lot au fur et à mesure de la chasse).

Enigmes

Des énigmes à la fois textuelles et visuelles, qui laissent la part belle à l'esprit de déduction et d'interprétation des chercheurs plutôt qu'à des cryptages complexes (même si quelques cryptos parsèment aussi les énigmes). L'ensemble incite à la recherche et à la découverte, mais si les énigmes peuvent rester hermétiques pendant de très longues périodes. Un sacré challenge à relever pour les amateurs du genre.

Exemple d'énigme de l'Ecrin Blanc

Une rubrique de questions/réponses avait été ouverte en début de chasse sur le site dédié pour que l'auteur réponde aux questions des chercheurs. La rubrique est désormais fermée mais l'ensemble des questions/réponses y est disponible. J'ai personnellement regroupé les premières QR dans une synthèse par énigmes, mais il en manque une partie. Cette synhtèse a été reprise et complétée par Zarquos sur son site Ultima Forsan.

Aller plus loin

Tout les détails de la chasses sont disponibles sur le site officiel dédié. Le site n'est plus à jour depuis plusieurs années mais reste consultable.

La chasse semble aujourd'hui à l'abandon, et l'auteur ne donne plus signe de vie. Des chercheurs continuent néanmoins à mettre leurs idées en commun sur le forum Ultima Forsan de Zarquos pour essayer d'arriver au bout de la chasse.